Lecture, Running

Lecture : Courir sur la faille

En 1994, je n’avais que 6 ans. La première fois que j’ai entendu parler du génocide au Rwanda, c’était en écoutant la chanson Parce qu’on vient de loin de Corneille (sortie en 2002, j’avais alors 15 ans) et en apprenant un peu plus sur sa vie (il a 17 ans lorsqu’il survit au massacre de sa famille).

Grâce à Aurore (du Blog de Mademoiselle) et au Club de Lecture sur la course qu’elle a créé, j’ai fait la lecture du livre Courir sur la faille de Naomi Benaron. L’histoire suit Jean-Patrick, jeune coureur au 800 mètres, qui rêve un jour de représenter son pays, le Rwanda, aux Jeux Olympiques. Le récit débute quelques années avant le génocide. On y découvre les tensions entres les Hutus et les Tutsis qui s’accentuent au fil des pages jusqu’à la fin tragique que nous connaissons.

1540-1Ce livre m’a vraiment permis d’aborder un sujet tendu de l’Histoire qui m’était peu connu et m’a poussé à vouloir en savoir d’avantage (coucou Wikipédia!). Il y a quelques longueurs à certains moments, mais Jean-Patrick et tous les personnages qui gravitent autour nous poussent à continuer notre lecture pour connaître leur destin. L’auteur arrive très bien à décrire la violence du quotidien à la veille du génocide et durant, mais sans jamais tomber dans le gore ou le sensationnalisme. Au contraire, la banalité des descriptions en révèle encore plus sur l’horreur de ce qui s’est produit au Rwanda.

Je vous recommande ce livre si vous êtes coureur, amateur d’histoire et/ou que vous voulez une introduction à cette partie de notre Histoire qu’est le génocide du Rwanda.

Courses

7 km – Courir avec les Zèbres

Durant la fin de semaine du 7 au 8 mai avait lieu la course virtuelle Courir avec les Zèbres. Il s’agit d’une course caritative de 7 000 m pour les 7 000 maladies orphelines organisé par la Fondation Simon le Zèbre.

Ayant déjà eu une fin de semaine de course assez remplis (un total de 21 km sur 3 jours, 1 semaine après mon premier demi), j’y suis allée avec mon copain et une amie Facebook sur un rythme confortable avec quelques moments de marche. Comme il s’agit d’une course virtuelle, le parcours est laissé à notre discrétion. Nous avons choisis la promenade Samuel-de-Champlain, le long du fleuve. Un très beau parcours avec un peu de vent, mais pas trop. On a eu droit à un peu de pluie, mais rien qui ne soit pas rafraîchissant :)

IMG_6507 IMG_6509

Voici mon temps pour cette course:
1 km : 7m07s
2 km : 7m14s
3 km : 8m25s
4 km : 7m52s
5 km : 7m56s
6 km : 8m09s
7 km : 6m57s
Total : 53:41 à une allure moyenne de 7m39s

zebre-parcours

3,5 km dans un sens, 3,5 km dans l’autre :P . Un beau parcours le long de la promenade Samuel-de-Champlain :)

zebre-stats
On voit très bien les 3 moments de marche (en rouge) et le petit sprint (en mauve) à la fin :)

Courses

10 km – Cours ton parcours

J’ai fait cette couse dans le cadre de mon mentorat avec Cours ta réussite (qui encourage la persévérance scolaire par la course à pied et la réalisation d’objectif). À la base, je devais accompagné une participante, à la marche, sur le parcours de 5 km. Par contre, en pensant que je pourrais faire le lapin de 60 min, j’ai été inscrite au 10 km. Malheureusement, je ne peux pas, car mon meilleure temps sur 10 km est de 1:04. J’ai quand même prit le départ du 10 km, mais sans être lapin. La couse avait lieu 1 semaine après mon premier demi (je vous ne reparle plus tard) et sans entrainement spécifique pour cette distance depuis l’an passé. Je ne m’attendais donc à rien de particulier. J’ai aussi marché à certains moments, car je ne voulais pas me blesser ou que cela devienne pénible.

Voici mon temps pour cette course:
1 km : 6m21s
2 km : 7m06s
3 km : 7m39s
4 km : 8m01s
5 km : 7m03s
6 km : 8m13s
7 km : 8m13s
8 km : 7m36s
9 km : 8m17s
10 km : 5m49s (selon ma montre je n’ai fait que 9,58 km à cause du couvert boisée, donc le 10e n’est pas très représentatif)
Total : 1:11:52 à une allure moyenne de 7m30s (j’avais fait 1:04:55 à 6:27 min/km à Rimouski, mon meilleure temps sur 10 km).

Ce n’est pas un temps de folie, mais un bon temps pour moi vu les circonstance (pas d’entrainement et juste après un demi). De plus, j’avais mit un chandail à manches longues SOUS mon t-shirt (je ne fais jamais cela :P ), car il faisait un peu frisquet. Eh bien, rendu au km 5, j’ai dû marcher pour prendre le temps de le retirer. Heureusement que la course avait lieu dans un petit boisée et que j’étais seule une bonne partie de la course, car j’étais en soutien-gorge de sport pendant un moment :P

Ce que j’en retire surtout, c’est mon niveau de forme général qui s’est grandement amélioré et qui me permet maintenant de courir un 10 km sans entraînement, alors qu’il y a quelques mois, c’était quelque chose de gros pour moi 10 km. De plus, mon temps n’est pas si mal et en bas de mes premiers 10 km (avec entraînements spécifiques ;) ).

coursparcours_parcours
Le parcours était une boucle de 5 km.

coursparcours_stat
Les petits points rouges sont les moments de marches. Un peu nombreux, mais acceptables :)

Bilans

Bilan d’Avril

avril

En avril, j’ai fait 12 sorties pour un total de 84,5 km !! J’ai presque doublé mon objectif de 42 km mensuel. Ce qui m’amène presque à la moitié de mon objectif annuel. Déjà! En seulement 4 mois! C’est très encourageant pour la suite. Par contre, c’est surtout mon entrainement en vu de mon premier demi-marathon qui m’a permit d’accumuler autant de kilomètres. Comme je ne prévois pas en refaire un cette année et de me concentré sur des 5 km ou des 10 km, ma moyenne mensuelle devrait redescendre. Cela me fait quand même une bonne avance pour le futur ;)

Le mois dernier, j’ai participer à une course seulement. C’était dans le cadre du mentorat en course à pied auquel je participe. J’ai donc accompagné ma participante au programme pour son premier 5 km que nous avons fait à la marche en 47 min :)

Je vous reviens rapidement avec le compte rendu de mon premier demi-marathon qui a eu lieu le 1er mai :)

Bilans

Bilan de Février-Mars

Cela un moment que je n’ai pas fait de bilan mensuel. Je vais donc cumulé le bilan de février et mars.

fevrier

En février, je n’ai fait que 7 sorties de course. Ce qui est très peu. C’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas réussis mon objectif mensuel de 42 km. J’ai quand même participer à une compétition. Par contre, je devais faire le 8,4 km, mais comme il s’agissait d’un trail et qu’il y a eu beaucoup de neige dans les jours/semaines précédentes (et je suis très mauvaise dans la neige), j’ai finalement fait le 4,2km.

En fait, j’ai beaucoup reporté de sorties à cause des conditions climatiques. Je n’aime vraiment pas courir dans la neige et le tapis m’ennuie beaucoup. Surtout depuis que mes temps de courses on commencé à s’allonger puisque mes objectifs deviennent plus ambitieux.

mars

En mars, j’ai rattrapé le retard pris en février, puisque j’ai couru plus que l’objectif mensuel. Donc, je suis dans les temps pour mon objectif mensuel et j’ai même un peu d’avance :)

J’ai effectué un test sur 10 km de ma vitesse de 21 km que j’ai réussis à terminer parfaitement dans les temps. J’ai aussi participé à une compétition de 5 km qui devait se dérouler sur la route puisque la neige avait bien commencé à fondre. La veille et le jour de l’événement, nous avons eu droit à de la neige et j’ai, donc, encore une fois, dû courir sur de la neige. Cela n’as pas été facile, car elle était très « slusheuse » (mélange de neige très humide qui glisse sous les pas). Mon temps et mon moral n’était donc pas à son meilleur. Pour tous vous dire, j’ai même envisagé de finir en marchant.

À la fin du mois, j’ai réalisé qu’il ne me restait qu’un mois avant mon demi-marathon. C’est avec un peu de panique que j’ai réalisé que je n’avais pas très bien suivis mon plan d’entrainement jusque là. En avril, je me suis donc remis en selle pour arriver à mon objectif de course de l’année en pleine forme et bien entraîné :). Mais je vous raconterais tous ça à la fin avril (oups, c’est bientôt) dans le prochain bilan.