Rechercher dans les catégories

Running

Courses

21,1 km – Demi-marathon international de Lévis

Avec un peu de retard, voici mon compte-rendu de mon premier demi-marathon le 1er mai dernier 🙂

Avant de vous racontez ma course, laissez-moi vous expliquer comment j’en suis arrivée là. Durant les premiers 20-30 min d’une course, en général, je cherche mon souffle et je ressens l’effort. Ensuite, je commence à prendre beaucoup de plaisir et ce n’est plus un effort que de courir. Si on y pense bien, mon meilleure temps sur 5 km est de 32 min. Ça ne laisse pas beaucoup de temps de pur plaisir une fois les 25 premières minutes de réchauffage retirées 😛 . C’est pour cette raison que j’ai commencé à courir des 10 km. À l’image d’un locomotive qui est assez lente au démarrage, mais qui va loin une fois son rythme de croisière trouvé, j’ai toujours de la misère avec le début de mes courses et ensuite le plaisir embarque jusqu’à la fin. Mais les 10 km, c’était pas encore mon truc vraiment. C’est une distance « un peu compliqué ».

Puisque je suis une locomotive, je peux surement aller encore plus loin, non? En 2016, j’ai donc décidé de courir mon premier demi-marathon, même si cette idée me faisait très peur. J’avais beaucoup de doute quand à ma capacité à courir une telle distance. C’est une longue distance 21,1 km (je vous invite à regarder sur une carte la distance que cela représente vraiment entre 2 points (dire qu’il y a des gens qui font le double lors d’un marathon 😛 )). Et je ne suis pas une coureuse très rapide. Selon les projections par rapport à mes temps sur 5 km et sur 10 km, je pouvais viser un 2 h 30 au mieux. C’est quand même très long 2 h 30 quand on y pense vraiment (donc j’ai évité de trop y penser 😛 ). Lire la suite

Bilans

Bilan du mois de mai-juin

mai

L’objectif de 42 km durant le mois de mai a été très facile à atteindre. J’ai fait 5 courses officielles, dont 3 dans les 2 premières semaines. Durant la première semaine de mai, j’avais déjà accumulé les 42 km (21 lors de mon demi-marathon et la fin de semaine suivante, 4 avec des copines, 7 pour les zèbres et 10 avec CTR).

juin

En juin, très peu de compétition, mais beaucoup de vélo pour aller travailler 🙂 . Mon objectif de 500 km va bon train 😀 .